Comment rédiger une lettre de recours pour le Fongecif ?

VLettre de recours CPF TP au Fongecifous rêvez de suivre une formation pour vous réorienter ou évoluer. Vous avez donc rempli un dossier de demande de financement que vous avez envoyé au Fongecif. Mais voilà, tout ne s’est pas passé comme prévu et vous avez reçu un refus. Comment écrire une lettre de recours suite à un refus du Fongecif ?

Pourquoi votre dossier de CPF-TP a été refusé ?

Votre projet n’a pas convaincu :

Pour vous accorder le financement de votre formation, le Fongecif a besoin d’être convaincu par votre projet et par vos chances de vous réinsérer sur le marché de l’emploi une fois votre diplôme en poche. Il s’agit donc de le rassurer sur vos chances d’avoir un poste stable à l’issue de votre formation, sur votre détermination et sur tous les éléments qui garantissent votre réussite.

Ces différentes informations ont notamment dû être évoquées dans votre lettre de motivation Fongecif. Alors, peut-être l’avez-vous bâclée ? Peut-être aussi n’avez-vous pas su rédiger une lettre de motivation pour le CPF de transition professionnelle qui tient la route ? Peut-être enfin n’avez-vous pas suffisamment creusé votre argumentation qui est apparue superficielle au jury ? Bref, les raisons peuvent être nombreuses et le tout est de savoir ce qui n’a pas fonctionné.

Le Fongecif n’a plus le budget nécessaire :

En fonction des budgets disponibles, le Fongecif peut refuser votre demande de financement. Il peut en effet arriver que les fonds restants soient insuffisants pour que votre formation soit acceptée. Dans la même optique, certaines formations coûtent très cher et elles ne peuvent pas donc être prises en charge sans une participation de votre part.

Cependant, si votre projet vous tient vraiment à coeur, vous pouvez faire une lettre de recours au Fongecif. À vous de proposer à la commission une formation moins coûteuse ou de lui suggérer la prise en charge d’une partie du coût de la formation.

Quels recours si votre dossier de CPF TP est refusé ?

Sachant que le Fongecif refuse 1 dossier sur 2, vous avez donc en toute logique 50% de chances que votre dossier passe. Si tel n’est pas le cas, plusieurs solutions s’offrent à vous :

Faites un recours au Fongecif :

Si vous croyez pouvoir enrichir votre dossier avec des recherches complémentaires, vous pouvez alors demander son réexamen. Sachez cependant que vous devrez largement motiver votre demande de recours, car peu d’entre elles ont une issue positive. Creusez votre argumentaire, faites de nouvelles recherches, montrez que vous ne baissez pas les bras. Bref, bougez-vous !

Retentez votre chance l’année suivante :

Si votre dossier Fongecif a été refusé cette année, rien ne vous empêche de le présenter une nouvelle fois. Pour que l’issue soit positive, réfléchissez au(x) motif(s) du refus et faites en sorte de construire votre dossier en fonction de cela.

Recherchez un autre mode de financement :

Faire une demande de congé de transition professionnelle est la première idée qui vous est venue, mais elle n’est pas la seule. Il peut donc être intéressant de vous renseigner sur les autres possibilités de financement (ex : VAE, financement interne, VAP85, Pôle Emploi, etc.).

Un refus de prise en charge de votre CPF de transition professionnelle n’est donc pas une fin en soi. Faites donc preuve d’analyse, de détermination et de passion, car les solutions existent. Puis, croisez les doigts pour que votre avenir professionnel se présente sous les meilleurs auspices !

Pour une lettre de recours percutante et personnalisée pour le Fongecif, contactez-moi au 06 41 68 25 89 ou par mail : contact@virtual-papyrus.fr.

Tarif lettre de recours pour le Fongecif


Laisser un commentaire

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.